septembre-au-soleil
Choisir sa destination,  Voyager moins chers

Septembre au soleil : 5 destinations petit budget

 

Quand vient la fin de l’été, sur la plage…

 

Septembre est la meilleure période pour partir en voyage au soleil : pas de vacances scolaires donc vous évitez la foule et les prix de haute saison et pas besoin de partir très loin pour avoir du soleil, donc économie de temps et d’argent.

Comme le mois de juin vous allez me dire. La différence avec le mois de juin ? L’eau est chaude et c’est agréable de prolonger l’été ! (Mais les journées sont plus courtes…)

Le panel de destinations possibles est vaste. Il fait encore beau dans une bonne partie de l’Europe.

Pour vous aider dans votre choix, voici cinq destinations idéales pour passer un mois de septembre au soleil avec un petit budget (environ 500-600 € une semaine tout compris par personne).

Testées et approuvées par moi-même ! (J’ai un peu triché, pour Malte et la Sardaigne je suis partie en juin).

Elles ont toutes des points communs : soleil, plage, snorkeling et paysages magnifiques. Mais chacune a ses particularités.

Malte et ses paysages désertiques

Il n’y a rien à voir et vous ne trouverez aucune plage à Malte ? C’est ce que j’entends souvent. Et pourtant…

malte
.

Je vous conseille tout de même de ne pas y rester plus d’une semaine, sauf si vous aimez la farniente. L’île est très petite mais au moins, vous repartirez en ayant l’agréable sensation d’avoir tout vu.

Vous pouvez loger n’importe où sur l’île et atteindre n’importe quel endroit en moins d’une heure (mais attention aux bouchons !).

Les immanquables : la grotte bleue, la cité de Mdina, la vue sur le village de Popeye, Saint Peter’s Pool (allez marcher sur la droite de la crique aussi), la petite île de Comino et sa Blue Pool et la capital La Valette.

N’oubliez pas de passer une journée entière à Gozo. Prenez le ferry avec votre voiture de location.

Passez à la citadelle de Rabat, où vous aurez une vue sur toute l’île. Faites un tour aux salines, et allez vous baigner aux plages de Ramla et de Hondoq Bay et surtout à la crique cachée de Wied il Ghasri.

Attention ! La mer était infestée de méduses quand j’y étais en juin ! Peut-être qu’en septembre vous les éviterez.

La Crète pour allier plage et culture

preveli-beach
.

Pour ma part, c’était plutôt plage et surtout snorkeling.

Parmi ces 5 destinations, c’était celle avec les plus beaux fonds marins. J’ai même nagé avec une grosse tortue !

Cependant, vous trouverez également de nombreux sites archéologiques comme Knossos ou Phaistos.

La plus jolie plage que j’ai pu voir pendant mon séjour était Preveli Beach. Une rivière coupe la plage en deux. Derrière, on y trouve de nombreux palmiers. La plage située à sa gauche est également très belle et est surtout beaucoup moins bondée.

Je me souviens aussi des nombreux aigles qui volaient au milieu des montagnes, plus au centre de l’île.

Par contre, fin septembre, il faisait nuit noire à 19h.

L’île est assez grande et je suis loin d’avoir tout vu. Si vous voulez découvrir l’entièreté de la Crète, je vous conseille de changer d’emplacement au cours de votre séjour ou d’y revenir plusieurs fois.

Madère pour la randonnée

randonnees Madere
.

Les plages sont moins paradisiaques à Madère qu’aux quatre autres destinations présentées. Néanmoins, elle offre plus de 60 randonnées dans la montagne ou au bord de la mer.

Certaines sont accessibles par bus, d’autres seulement en voiture. Il y en a pour tous niveaux. Les chemins de randonnée sont bien indiqués. Le plus souvent, il suffit de marcher le long des canaux d’irrigation appelés “levadas“.

Une des randonnées les plus connues et les plus originales est celle de la Pointe de Saint-Laurent. Le paysage est désertique et n’a rien à voir avec le reste de l’île. Comptez environ deux heures trente de marche aller-retour. Cependant, je vous conseille d’y passer la journée entière pour vous arrêter vous baigner en chemin.

La plage de Garajau, accessible à pied ou par télécabine, vaut le coup d’œil. Juste à côté, vous trouverez la statue du Cristo Rei, comme à Rio, mais en plus petit.

Ne manquez pas également la Cap Girao, une des plus hautes falaises du monde, la sortie en mer pour observer les dauphins et baleines, les piscines naturelles de Porto Moniz ou encore les maisons typiques de Santana.

Minorque pour ses plages paradisiaques

minorque-plage
.

Située dans les Balérares, la petite île de Minorque échappe encore au tourisme de masse.

Le seul intérêt de cette île est la beauté de ses plages. Mais quelles plages ! Petites criques aux eaux translucides dans le sud, plages plus sauvages et mer agitée dans le nord.

Voici quelques-unes de mes plages préférées : Cala Mitjana, Macarelleta, Cala Trebaluger et Cala De Biniparratx.

Un chemin de randonnée fait tout le tour de l’île, le Cami de Cavalls. Il permet de passer de plage en plage. Certaines requièrent plusieurs kilomètres de marche avant de pouvoir s’y prélasser au soleil, mais elles sont souvent beaucoup moins bondées que les autres.

Même si l’île est encore relativement préservée, certaines criques (les plus connues avec un parking à proximité) peuvent être ultra-blindées. J’y suis allée fin août-début septembre, il se peut qu’il y ait moins de monde milieu et fin septembre.

Je vous conseille de réserver assez tôt le logement car les places sont limitées.

La Sardaigne pour son relief et ses jolies criques

Sardaigne
.

Lorsque vous arrivez à Cagliari, le paysage, sec et plat, ne paie pas de mine. Mais très vite, en allant vers le nord, le relief se dessine et la verdure est beaucoup plus présente.

L’île est grande et vous ne pourrez pas tout voir en étant logé à un seul endroit. Surtout qu’avec les routes sinueuses de montagnes, se déplacer prend du temps.

J’ai séjourné sur la côte centre-est avec des copines. Je me souviens que nous avions passé pas mal de temps sur les petites routes de montagne. Nous avons croisé plusieurs villages entièrement à l’abandon.

Certaines criques étaient très jolies, mais pas toujours faciles d’accès.

La randonnée aux gorges de Gorropu est à faire. Deux heures de marche dans un environnement magnifique pour atteindre l’entrée des gorges. La randonnée est assez facile mais n’oubliez pas d’amener suffisamment d’eau ! Il est possible de continuer dans les gorges, moyennant quelques euros. Mais le chemin paraissait plus escarpé. Nous étions fatiguées et un peu radines donc nous ne l’avons pas fait.

Et vous, quelles sont vos destinations favorites pour passer septembre au soleil ?

PS : j’espère que je vous ai mis la chanson de Laurent Voulzy dans la tête !

Photos : Crète, Sardaigne

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

3 commentaires

  • Sylvie Bernard

    Belles destinations qui font rêver au regard des superbes photos proposées ; cela met l’eau à la bouche. Nous n’avons fait que la Sardaigne à moto, et les paysages sont magnifiques. Malte nous tente bien, mais ce sera pour plus tard. Un grand merci pour le partage, on pense souvent à aller très loin, alors que nous avons des petits paradis tout près de nous.

    • Katell

      Merci pour ce commentaire ! J’ai croisé pas mal de motards sur les routes de Sardaigne. Ça doit être une belle expérience mais je n’étais pas très rassurée pour eux sur ces routes sinueuses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre numérique "Voyager plus, dépenser moins"