Voyager moins chers

7 idées d’activités gratuites en voyage

Certaines activités comme la plongée en bouteilles, le parapente ou encore les parcs d’attraction, alourdissent fortement votre budget vacances. A elles seules, le prix de ces activités peut dépasser celui du billet d’avion. Heureusement, de nombreuses activités gratuites en voyage existent pour visiter une région à moindres frais.

Snorkeling ou plongée avec palme, masque et tuba (PMT)

Mon activité favorite. Je m’assure toujours d’être logée près d’un spot de snorkeling quand je pars pour une destination balnéaire. J’ai pu observer, par exemple, des tortues en Crète et en Martinique, une raie et des calamars en Martinique ou encore des poissons clowns en Thaïlande.

Elle peut être pratiquée partout tant que l’eau est claire et n’est pas agitée. Il suffit d’un masque et d’un tuba et éventuellement de palmes ou chaussures en plastiques. Je pratique le snorkeling même en Bretagne lorsque l’eau est suffisamment claire et n’est pas trop froide.

Attention néanmoins aux courants, aux coups de soleil et à la faune ou la flore qui peut être dangereuse. Je vous conseille d’avoir le dos et les pieds couverts.

Farniente

Farniente Malte
.

C’est une activité gratuite en voyage qui peut se pratiquer au bord de la mer, de la piscine ou même dans un parc. Prendre un livre, une revue ou un livre de jeux et juste se poser, profiter du cadre qui nous entoure.

Je la “pratique” en complément du snorkeling, le temps de sécher au soleil.

Ce n’est pas une activité très enrichissante (tout dépend de votre livre) mais tellement reposante ! Dans un parc, cela permet d’observer la vie citadine locale.

Marchés locaux

N’étant pas fan de shopping, ce n’est pas mon activité préférée. Néanmoins, c’est une bonne façon de découvrir la vie locale et les produits locaux.

Comme en France, les marchés n’ont pas forcément lieu tous les jours. Renseignez-vous au début de votre séjours quand et où le (ou les) marché a lieu. Par contre, si le marché est très connu, il est souvent aussi très touristique, avec des produits (et des prix) à destination des touristes et non de la population locale.

Attention, certaines coutumes peuvent nous paraître choquantes. Au Vietnam, j’ai vu des chats dans une cage et un coq qui se faisait égorger par exemple.

Randonnées

randonnees Madere
.

Il suffit d’une bonne paire de chaussures et d’une carte ou d’une application avec les chemins de randonnées comme ViewRanger, MyTrails ou GPX Viewer. Parfois, il faut du matériel supplémentaire comme un coupe-vent ou une lampe-torche. Tout dépend du parcours.

Cette activité n’est pas sans risque. Si on est débutant, il est préférable de choisir un parcours adapté à notre niveau, bien balisé et d’être accompagné.

Une destination est un véritable paradis pour les randonneurs : Madère. Les chemins de randonnées sont bien indiqués. Il suffit bien souvent de suivre les levadas, qui sont des canaux d’irrigations. Il en existe pour toux niveaux et pour tous les goûts avec des paysages variés dans la montagne ou au bord de la mer. Le seul hic : si le temps est nuageux, le panorama est tout de suite moins impressionnant.

Une randonnée immanquable à Madère est celle de la pointe de Saint-Laurent (Ponta de São Lourenço). Avec son paysage désertique, le panorama n’a rien à voir avec le reste de l’île. De nombreux bus en partance de Funchal s’y arrêtent. Je vous conseille d’y aller pour la journée et d’amener un maillot de bain : il y a plusieurs petites plages sur le chemin.

Spectacles ou événements gratuits

Beaucoup de spectacles ou d’événements gratuits ont lieu partout dans le monde. Ils sont plus nombreux en haute saison et dans les lieux fortement touristiques.

Il peut s’agir d’événements réguliers ayant lieu tous les ans, comme la fête de l’eau en Thaïlande. Dans ce cas il suffit de se renseigner sur internet. En général, les événements réguliers ont leur site internet dédié, par exemple, la fête de l’espoir à Genève. Parfois, ils ne sont gratuits qu’en partie comme le Festival Interceltique de Lorient.

Rien qu’en France en été, des événements gratuits ont lieu tous les jours ou presque dans les endroits les plus touristiques. C’est souvent bien plus intéressant qu’un cinéma à 10 € ! N’hésitez pas à aller vous renseigner dans les offices de tourisme également.

Il peut s’agir aussi de regroupements informels, comme des spectacles de rue. A ce moment-là, ils ne sont pas nécessairement signalés à l’avance sur internet ou dans les offices de tourisme. Il faut alors se balader dans le centre ville ou sur les principales places dans l’espoir de tomber dessus.

Se perdre dans une grande ville

Si vous avez un peu de temps devant vous dans une grande ville, vous pouvez marcher sans regarder de plan et sans direction précise en partant du centre ville. C’est le meilleur moyen pour découvrir des coins sympas, cachés, moins touristiques.

Allez où vous mène votre instinct. Admirez l’architecture extérieure des bâtiments, le Street-art sur les murs ou encore l’intérieur des édifices religieux à entrée libre. Vous pouvez en profiter pour trouver votre prochain restaurant ou des cadeaux-souvenirs un peu plus originaux que ceux qu’on trouve dans les boutiques pour touristes.

Au bout d’un moment, sortez votre carte ou votre GPS pour faire demi tour. Vous pouvez aussi demander votre chemin. Prenez un transport si vous êtes arrivé trop loin. Sinon essayez de revenir sur vos pas en prenant un chemin différent.

Attention tout de même à ne pas aller dans des coins qui craignent de trop. Surveillez toujours vos affaires. Dans certaines villes ou certains quartiers, évitez de sortir des objets de valeur comme votre smartphone ou appareil photo.

Musées gratuits

Certains musées ou expositions sont (parfois en partie) gratuits pour tous, toute l’année. C’est le cas du musée d’art moderne de Paris par exemple.

D’autres sont gratuits avant un certain âge. C’est le cas de la plupart des grands musées parisiens, mais aussi de nombreux sites partout en France pour les moins de 26 ans. J’ai, pour ma part, visité la plupart des grands musées de Paris pendant ma 25ème année.

Si vous avez dépassé l’âge, des musées restent gratuits pour tous certains jours. Pour garder l’exemple de Paris, beaucoup de musées sont gratuits le 1er dimanche du mois. C’est le cas aussi pour Strasbourg ou encore Toulouse.

Partout en Europe, de nombreux sites sont en entrée libre lors des journées européennes du patrimoine qui ont lieu tous les ans en septembre.

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre numérique "Voyager plus, dépenser moins"