peur en avion
Mieux supporter les transports

Comment ne plus avoir peur en avion

Personnellement je ne suis pas atteinte d’aérodromophobie ou d’aviophobie, qui est la peur en avion. J’ai seulement une petite appréhension au décollage : je pense toujours au film Destination finale. Cependant il paraîtrait que 42 % de la population française a peur de l’avion, dont 10 % beaucoup. Cette peur peut empêcher de partir en voyage.

Je ne vais donc pas parler de mon expérience personnelle ici. Ce sera un résumé de tout ce que j’ai vu sur le sujet sur internet, des articles, des vidéos et des forums.  Les principales sources seront en fin d’article.

On peut avoir peur de l’avion pour différentes raisons : crash, turbulences, orages, pannes moteurs, terrorisme… Cette peur n’est pas toujours innée. Elle peut se déclencher à la suite d’une mauvaise expérience, en regardant les actualités ou tout simplement un film catastrophe.

Heureusement, de nombreuses solutions existent :

Techniques contre la peur en avion avant le départ

Se renseigner sur les risques (très très faibles)

Nous avons peur de ce que nous ne connaissons pas. Je ne vous apprends rien en vous disant que statistiquement, l’avion est le moyen de transport le plus sûr au monde. Le moment le plus dangereux du trajet est lorsque vous prenez votre voiture pour vous rendre à l’aéroport. Vous avez une chance sur 11 millions de mourir dans un crash d’avion. Des statistiques dans le genre il y en a plein et c’est toujours bien de les avoir en tête pour se rassurer !

N’hésitez pas à vous renseigner sur les turbulences, les trous d’air, sur comment vol un avion, sur le fonctionnement de son moteur… Plus vous comprendrez son fonctionnement, moins vous aurez peur. Par exemple, saviez-vous qu’il n’y avait aucun crash lié à une turbulence ou encore que même sans moteur, l’avion peut planer et atterrir ?

Se renseigner au maximum sur son vol

Lors d’un voyage en avion, on n’a pas la maîtrise sur les événements. L’heure de départ est imposée, tout comme le repas, un inconnu est aux commandes pour vous conduire à destination etc. En ayant le contrôle sur votre trajet en avion, vous atténuerez vos appréhensions. Par exemple vous pouvez choisir vous-même votre siège ou encore regarder à l’avance le trajet précis qu’empruntera l’avion, les pays et les océans qu’il traversera.

Visualiser la destination

plage-thailande
.

Plus vous serez motivé par votre destination, plus vous aurez de chances de dépasser votre peur. Certaines personnes phobiques ont pu prendre l’avion car elles devaient se déplacer pour une raison vraiment motivante. Par exemple, voir un proche à l’autre bout du monde ou aller à la destination de leurs rêves.

Avant le départ (et même pendant le vol), visualisez le plus précisément possible votre destination. Regardez le maximum de photos du lieu d’arrivé et de ce que vous allez visiter là-bas. Focalisez votre attention sur la destination et non le trajet. L’avion est seulement le moyen de vous y emmener.

Ne pas regarder de photo d’accident

Souvent, ce sont les informations télévisées ou les journaux relatant un crash d’avion qui nous crée cette peur. Il faut éviter au maximum ces informations et les photos ou vidéos d’accidents d’avion. Au contraire, il est conseillé de regarder des images d’avions où le décollage, le vol ou l’atterrissage s’effectue sans problème.

Se focaliser sur le positif, sur ce qui va bien. De même, à l’aéroport, vous pouvez observer les personnes à l’aise et non stressées et vous inspirer d’elles.

Faire appel à un professionnel

Cette solution est réservé aux plus phobiques d’entre-vous. Faire appel à un professionnel n’est pas gratuit. Il peut s’agir de séances avec un sophrologue, un hypnotiseur ou encore d’un stage de gestion de la peur en avion. Un véritable business s’est créé autour de cette peur.

Plusieurs entreprises proposent ce genre de stage. Avec Air France, il vous coûtera 680 €. Lors de ce stage, vous aurez d’abord un entretien avec un psychologue, puis des cours théoriques sur le fonctionnement d’un avion, un simulateur de vol et enfin un suivi personnalisé après le stage. D’après les témoignages, un stage contre la peur en avion serait très efficace.

Techniques contre la peur une fois installé dans l’avion

interieur-avion
.

Exercices de respiration et de relaxation

Le plus simple des exercices est la respiration abdominale. Posez vos mains sur votre ventre, sentez-le se gonfler et se dégonfler avec votre respiration. Concentrez-vous sur celle-ci. Inspirez par le nez et expirer par la bouche très lentement en bloquant votre respiration quelques secondes entre les deux.

Vous pouvez également vous concentrer sur des parties du corps en particulier. Dès que votre attention se porte sur une partie du corps, détendez celle-ci au maximum. Par exemple, imaginez une bille roulant doucement sur votre corps. Détendez votre corps partout où elle passe.

Pour plus d’efficacité, vous pouvez mettre des bouchons d’oreille ou de la musique.

Plein d’autres exercices existent et se trouvent facilement sur internet.

Avertir l’équipage de votre peur de l’avion

N’hésitez pas à prévenir l’équipage de votre phobie. Ils ont l’habitude et savent comment gérer ces cas. Ils pourraient même vous amener voir la cabine de pilotage pour vous expliquer le fonctionnement de l’avion et rencontrer le pilote afin de vous rassurer.

En plus, si vous avez une crise d’angoisse en plein vol sans avoir averti l’équipage de votre phobie, celle-ci peut faire peur à d’autres passagers.

Voyager confortablement

Pour limiter au maximum les sources de stress et les pensées négatives, il est conseillé de voyager le plus confortablement possible.

Par exemple en prenant ce que l’on a besoin dans notre sac cabine avant le décollage pour ne plus avoir à s’en occuper ensuite ou encore en portant des vêtements confortables.

Penser à autre chose

Les techniques de respiration et de relaxations expliquées plus haut permettent déjà de penser à autre chose. Il existe d’autres solutions pour oublier sa peur en avion.

Un bon moyen est d’écrire. Cela active l’air cérébrale du mouvement pour plus de concentration. Ecouter une musique qui nous rappelle un moment joyeux ou encore penser à notre destination sont aussi des solutions.

Eviter certaines techniques

Certaines personnes prennent un ou deux verres d’alcool pour se détendre. Cette technique est plutôt déconseillée. Les effets de l’alcool sont plus importants en vol et ne calment pas forcément les peurs. Par contre, il ne faut pas oublier de boire de l’eau régulièrement. L’air est très sec dans un avion et la déshydratation peut renforcer la sensation de malaise.

Les calmants et somnifères seraient aussi déconseillés. S’ils ne font plus effet pendant le vol, la peur en avion peut être encore plus forte que si vous n’en aviez pas pris.

Et enfin,…

…Prendre l’avion le plus souvent possible ! Plus vous ferez face à votre phobie, moins elle sera présente.

 

Principales sources :

Air France

Sondage BVA

www.francetvinfo.fr

www.faistavalise.com

www.instinct-voyageur.fr

 

Photos : avion ; intérieur avion

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 1
    Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous êtes libre de recevoir gratuitement le livre numérique "Voyager plus, dépenser moins"